Jardins de Cocagne: Des Jardins pas comme les autres

Redonner espoirs, lutter contre les exclusions et la précarité, c’est la mission primaire de l’association des Jardins de l’Amitié de Prades, affiliée au Réseau Cocagne.

Pendant leur contrat, les Jardiniers en parcours d’insertion acquièrent ou révèlent des compétences, transférables à d’autres domaines d’activité, notamment dans les secteurs dits porteurs.

Le Bio, bien plus qu’un engagement

Présidée par Lucien PAGES, l’association Pradéenne cultive essentiellement des légumes Bio, et suit le strict cahier des charges de l’agriculture biologique.

Local avant-tout

Promouvoir la commercialisation bio en circuits courts est l’un de leurs engagements. La plus grande partie des légumes cultivés par le Jardin se vend directement et localement à un réseau d’adhérents-consom’acteurs sous forme de paniers hebdomadaires.

Les adhérents récupèrent leur panier au Jardin ou dans un des points relais proches de leur domicile. Par leur adhésion à l’association, les adhérents affirment leur volonté d’une consommation locale, saine et solidaire.

Ils souscrivent une offre d’abonnement (3 formules proposées) auprès du Jardin, dont le prix est calculé en fonction des variations saisonnières.

La solidarité : Un combat au quotidien

« Lutter contre les exclusions et la précarité en mobilisant les conditions d’un retour à l’emploi durable, chez les personnes en difficultés sociales et professionnelles, dans le cadre d’une activité de travail valorisante. » Extrait de la Charte des Jardins de Cocagne.

Les personnes recrutées retrouvent par là un statut social, une activité et un salaire.

L’accompagnement socio-professionnel est mené par Céline CUEILLE, travailleur social diplômée qui s’appuie sur des outils d’évaluation et de suivi adaptés.

Pour plus de renseignements :

Tél. : 04 68 05 75 90

Mail : secretariat.jda.prades@gmail.com

Web : jardinsamitie.fr

Répondre